Karl Urban discute de la pression d’obtenir son rôle dans Star Trek

Partagez l'article

Karl Urban a déclaré à GQ dans une interview vidéo qu’il avait ressenti la pression de bien jouer son rôle de Leonard McCoy lorsqu’il a pris ses fonctions en 2009. Urban explique comment il a compris l’importance du personnage pour de nombreuses personnes. Urbain a dit :

« J’ai vraiment ressenti le poids et la responsabilité de bien faire les choses. Entrer dans un personnage aussi emblématique qui a été joué si merveilleusement bien par le regretté grand DeForest Kelley, et vraiment un personnage bien-aimé. JJ était très catégorique sur le fait que nous devrions y aller et faire ces personnages sont les nôtres, dans une certaine mesure, je l’ai fait. Mais j’ai aussi ressenti en tant que fan de longue date de Star Trek, qu’il était important de voir une sorte de reconnaissabilité, en particulier dans le personnage de Bones. Pour moi, c’était vraiment une sorte de sur le fait de choisir une partie de l’essence de ce que DeForest Kelley a fait, et de l’imprégner en quelque sorte dans le personnage, sans tomber dans une sorte d’imitation, ce qui ne serait pas une bonne décision. »

L’interview d’Urban évoque une difficulté à laquelle de nombreux acteurs sont confrontés lorsqu’ils jouent une version différente d’un film de personnage déjà existant. L’acteur marche sur une ligne fine entre faire de son personnage quelque chose de nouveau, tout en honorant ce qui l’a précédé. Les films Star Trek redémarrés se déroulant dans la chronologie alternative de Kelvin (par opposition à l’univers Prime) ont donné à l’équipe créative une certaine marge de manœuvre en ce qui concerne les représentations des personnages, car leur continuité a pris un nouveau départ. Cependant, il était toujours important que les jeunes acteurs incarnent l’esprit de leurs prédécesseurs légendaires afin de ne pas aliéner les fans de longue date. En tant que passionné de Star Trek lui-même, il est facile de comprendre pourquoi Urban a ressenti la pression lorsqu’il s’est engagé.

Source